Visite d’atelier – Isabelle Piron,

Le textile pour passion.

https://heraultjuridique.com/search/piron+/

Installée à Sète, Isabelle Piron a suivi une formation artistique en cours du soir à l’Ecole des Beaux-Arts de Sète. Inspirée par le textile, elle coud, brode, assemble, donnant ainsi naissance à des créations sensibles, à fleur de peau. Interview…

"L'art de fibre d'Isabelle Piron.

Sa prédilection, pour le textile est indéniable. Essentiellement celui ayant déjà servi, et elle aime le mélanger à d'autres tel un " art d'accommoder les gestes et de sublimer les restes" dit-elle. En effet, par le prisme de ce médium qu'elle explore, la plasticienne juxtapose les matériaux, tisse une reliance, leur donne un sens. Installée à Sète, l'artiste autodidacte, passionnée d'art et de lettres, crée des cartes textiles, peint des tableaux abstraits comme "l'arbre de vie", coud, assemble, sépare, déchire, transforme, froisse, entrelace ses créations sur des chutes de tissus et les intègre à une toile sur laquelle elle écrit des mots.

 

L'artisane aime jongler avec le noir et blanc, ou les couleurs, tel "Le Trouvère" inspiré de l'opéra de Verdi. D'ailleurs, ce dessin a été réalisé aux pastels et crayons de couleurs. Par ailleurs celui-ci est agrémenté de tissus cousus en soie et cuir. Pour l'artiste humaniste, sensitive, tout est prétexte à transfigurer les matières, même celles qui semblent immuables. Cependant que ses doigts habiles cousent des jets, des surjets lorsqu'elle se sert de sa machine à coudre, la trame de la renaissance de la matière se tisse. L'œuvre prend corps.

 

Il en résulte une douceur extrême alliée à une force tranquille. Inlassablement, Isabelle coud des pans de vie, répare, découd, créant des "tranches de vie", des récits. Métaphores de vie, de liens, refaits, ou défaits, des espérances telles les fermetures éclairs, souvent représentées béantes? Poétiques, les œuvres hybrides d'Isabelle Piron suintent de force, de "vivance" et d'espoir." Actes de résistance, les fines coutures d'Isabelle Piron peuvent se percevoir comme des fragments de mémoires oubliées, des traces de récits où les détails - traces- invitent à déchiffrer les secrets. De fil en aiguille, l'artiste Isabelle Piron est inspirante quant à suivre le fil de son art, le fil de la vie...

 

Fabienne Durand, critique d'art.